Envie de voyage

Quel sera mon prochain voyage ?

Qu'évoque pour vous le mot « voyage » ?
Le soleil, la mer, la montagne, la découverte, la culture, l'aventure, la pratique d'un sport dans un lieu inhabituel, les rencontres, le changement, le dépaysement ou tout simplement le repos ?

Il faut tout d'abord vous demander de quelle manière vous aimeriez effectuer votre voyage : partir seul, en couple, en famille, avec un groupe d'amis. Puis, vous devez décider si vous souhaitez organiser vous-même votre voyage ou vous en remettre à un spécialiste du voyage qui organisera entièrement ou partiellement votre séjour.

Il y a de nombreux critères à prendre en considération : la destination, la période du séjour, les activités que vous souhaiteriez pratiquer, le mode de transport et les conditions d'hébergement, et bien sûr, le budget, qui conditionne parfois les autres choix.

Si vous avez un projet de voyage pour vos prochaines vacances, comment souhaiteriez-vous passez ces dernières ?

Découvrir de nouveaux pays et leurs cultures.
Rencontrer de nouveaux amis.
Visiter une ville.
Pratiquer ou vous initier à des activités sportives :
sports nautiques, golf, parapente, ski, etc.
Repos : bronzette sur la plage, lecture, thalasso, gastronomie, pêche...

De quel niveau de confort souhaiteriez-vous jouir ?
De quel degré d'indépendance avez-vous besoin ?


Sac à dos et camping sauvage pour vous immerger dans les paysages et les cultures locales.
Croisière hauturière ou randonnée nautique.
Croisière sur le Nil.
Location d'un appartement, d'une maison ou d'un gîte, en France ou en Europe.
Palace avec piscine à vagues, plage privée, jacuzzi, spa, salle et cours de fitness, institut de beauté, massages.

Quel climat préféreriez-vous ?

L'hiver vous a privé de soleil, votre corps et votre esprit ont besoin de retrouver la chaleur et la lumière.
Vous rêvez de nature, de calme, de sérénité, de fraîcheur à la campagne ou à la montagne.

Ce sont les réponses que vous apporterez à ces questions ainsi que le budget dont vous disposez qui détermineront le choix de votre destination.


Mais une fois que vous avez défini ces grandes lignes,
quelle destination choisir pour satisfaire au mieux vos envies ?

Les sites Internet généralistes ou thématiques sur les voyages et les pays, ainsi que les sites des organismes officiels (offices du tourisme, par exemple, municipaux ou nationaux), vous permettent de recueillir un grand nombre d'informations pour vous aider à faire votre choix.

Consultez également les catalogues d'agences de voyages, les livres spécialisés sur les activités que vous souhaiteriez pratiquer.
Il existe des structures spécialisées qui sauront vous proposer, autour du thème de votre choix, un éventail de destinations et formules adaptées à votre budget et au temps dont vous disposez (plongée en Méditerranée ou en Mer Rouge ou en Polynésie ...).

Préparation :

Une fois choisie la destination et la formule de votre séjour, vous allez préparer votre voyage.

Si vous avez porté votre choix sur un voyage organisé, il ne vous restera qu'à compléter les informations sur les lieux que vous préfèrerez plus particulièrement visiter ou les activités que vous choisirez d'effectuer pendant votre séjour. L'organisateur de voyage se chargera alors de toutes les formalités. Cependant, prenez garde de déterminer précisément avec votre agence quelles activités sont incluses ou non dans le forfait que vous prendrez. Car, parfois, l'agence peut vous facturer des services que vous pensiez inclus dans le forfait. Les réclamations ultérieures sont souvent vaines ... (Par exemple, vérifiez que l'excursion proposée n'est pas une option entraînant un surcoût alors que vous pensiez qu'elle était incluse dans votre croisière sur le Nil !) Les agences de voyage sont parfois volontairement imprécises sur ce type d'informations.

Si vous décidez d'organiser vous-même votre voyage, il vous faut commencer par vous renseigner sur les démarches administratives (visas), les formalités et précautions de santé (vaccins, médicaments à emporter, par exemple, contre la malaria).
Il vous faudra aussi recueillir les renseignements indispensables concernant votre le lieu de séjour.

De nombreux guides peuvent vous être utile (Lonely Planet, Guide du routard et autres) pour collecter ces informations. Les auteurs de ces guides ont parcouru tous ces lieux, des plus connus aux plus obscurs, utilisant tous les types de transports, se renseignant ou faisant l'expérience des principaux lieux d'hébergement, recueillant ainsi une multitude d'informations qui vous seront très utiles et dont vous disposerez à votre guise.

Vous y trouverez aussi des cartes détaillées, des indications sur les tarifs (hôtels, restaurants, ...), la durée et le prix des trajets, les modalités de transport pour se rendre dans un lieu ou un autre, les adresses et informations nécessaires (gares, consulat, offices du tourisme, banque, change et monnaie,..) et autres bonnes adresses. En somme, ils sont une source très utile d'informations et de conseils qui sont régulièrement mises à jour.
Cela vous aidera à opter pour un mode de transport pour vous rendre sur le lieu de votre séjour et, éventuellement, sur les déplacements que vous aurez à faire sur place pour vous rendre aux endroits choisis. Vous y trouverez aussi des conseils pour trouver les meilleurs prix pour les transports en avion, en train, en bateaux, en bus, ou pour des locations de voitures, etc. De plus, ces guides contiennent souvent nombres d'astuces pour gagner du temps et/ou de l'argent, éviter des situations délicates, découvrir des endroits qui ne figurent dans aucune brochure touristique.

Si vous décidez de partir simplement avec un billet d'avion aller-retour et d'aviser sur place pour votre hébergement au fur et à mesure de vos déplacements, il est quand même conseillé d'organiser à l'avance votre première nuit, que ce soit à l'hôtel ou chez l'habitant. Fatigué par des heures de voyage, vous n'aurez sans doute pas envie de passer des heures à chercher une chambre d'hôtel ou autres lieux d'hébergement, surtout si vous arrivez à une heure tardive.
Une fois sur place, vous pourrez toujours faire ponctuellement appel à des organismes ou des guides locaux pour certaines parties de votre voyage. Ils peuvent, par exemple, réserver pour vous des transports, organiser certaines visites.

Surtout, au risque de l'évidence, n'oubliez pas de limiter vos ambitions au temps dont vous disposerez sur place et préparez vos trajets en fonction. Quand on regarde une carte du Brésil ou de la Chine, par exemple, on a tendance à oublier que l'échelle est différente.
Vous regardez votre carte et décidez d'un trajet qui semble court à première vue, mais en fait, vous vous retrouvez à effectuer des jours de train et ou de bus pour atteindre ce lieu qui paraissait pourtant si proche, sur la carte ... (Le Brésil est grand comme l'Europe et s'étend sur 3 fuseaux horaires...) Et n'oubliez pas qu'à moins d'avoir vraiment beaucoup de temps, vous ne pourrez pas tout voir. Or, il vaut mieux passer un peu plus de temps dans chaque lieu que de se précipiter d'un lieu à un autre, avide d'en voir le plus possible, pour finir épuisé, et parfois, un peu saturé. (Par exemple, il y a ainsi des personnes qui veulent parcourir tant de lieux en Chine qu'ils reviennent épuisés, et cette fatigue leur gâche une grande part de leur séjour : ils ont passé plus de temps dans les trains, les bus, les visites effectués à des rythmes infernaux qu'à regarder ce qu'ils voulaient pourtant tellement voir.) Vous risquez de perdre le plaisir des déambulations sans but précis, celui de changer d'avis librement sur la prochaine destination du séjour. Car ce village que vous traversez en bus et dont vous ignoriez tout, pourquoi, après tout, ne pas y descendre pour y passer quelques heures, voire quelques jours. Vous aurez ainsi le temps de laisser au lieu le temps de devenir familier.

Vous ne serez plus simplement de passage, vous connaîtrez les villageois, le marché, les balades que seuls les habitants connaissent, la superbe rivière qu'aucun des guides ne mentionne, la minuscule pagode, le petit temple de village que vous irez explorer en ayant le sentiment de « découvrir » un endroit. Laissez vous aussi porter par le hasard des rencontres, de lieux et de personnes. Qui n'a pas, un jour, changé de direction pour suivre un nouvel ami parce qu'il vous avait parlé avec enthousiasme d'un lieu où vous n'aviez pas prévu d'aller ... Ne pas courir laisse la place à ces hasards qui font aussi le charme des voyages.

Santé et sécurité :

Consultez votre médecin traitant au moins deux mois à l'avance en lui indiquant votre projet afin de vous assurer de votre aptitude à effectuer ce voyage et de vérifier votre couverture vaccinale. N'oubliez pas que certains pays vous refuseront l'entrée sur leur territoire si vous ne possédez pas certains vaccins obligatoires. Il en est ainsi, par exemple, dans certains pays d'Afrique où votre carnet de vaccination est immédiatement contrôlé pour vérifier la présence du vaccin contre la fièvre jaune. D'ailleurs, munissez-vous d'un carnet de vaccination international - pour certains pays. Munissez-vous aussi d'une trousse de secours adaptée à votre destination et également de quelques produits utiles.
Voir notre article sur les produits naturels :
« Les produits naturels à emmener lors d'un voyage ... »

Consultez un courtier d'assurance qui vous aidera à choisir un produit d'assurance adapté à votre voyage (assurance rapatriement, annulation, accident, vol, perte de bagages, etc.) ou rendez-vous sur Internet pour consulter les sites des grandes agences d'assurance qui proposent également des formules assurances voyages à des prix très raisonnables (Mondial Assistance, par exemple ...).

Concernant certains pays, l'actualité politique est à prendre en considération.
Renseignez-vous auprès du ministère du Tourisme :
www.tourisme.gouv.fr
ou sur le site du ministère français des Affaires étrangères :
www.diplomatie.gouv.fr

notamment, la rubrique « Conseil aux voyageurs ». Vous y trouverez les éventuelles précautions à prendre en raison de l'instabilité politique du pays de destination, les dernières informations sur la situation politique.
Par exemple, vous n'aurez sans doute pas envie d'atterrir à l'aéroport de Colombo, au Sri Lanka, pour apprendre une fois sur place qu'il y a un couvre-feu dans toute la ville vous interdisant de sortir de votre taxi jusqu'à l'heure de la levée du couvre-feu. Faute d'avoir pris suffisamment d'informations avant le départ, vous passerez votre première nuit au Sri Lanka dans un taxi dans l'attente que les hôtels ouvrent après le couvre-feu. De même, vous n'aurez certainement pas envie d'être le témoin, voire la victime, de conflits intérieurs majeurs ... À moins que ce ne soit votre choix.

Aspects pratiques :

En fonction de la période à laquelle vous prévoyez votre voyage, il vous faire vos valises en conséquence : de préférence, emportez des vêtements adaptés au climat !

Et n'alourdissez pas inutilement vos valises ! Un petit détail important pour les personnes qui n'ont pas l'habitude de voyager : ne laissez pas dans votre bagage de soute des objets de valeurs, des papiers, les médicaments emportés, ou autres. Prenez tout ceci dans un bagage que vous prendrez avec vous en cabine. Car les bagages peuvent être perdus, ne pas être retrouvés ou vous être restitués au bout de plusieurs jours. De même, dans certains pays, il arrive très souvent que votre bagage soit fouillé et certains objets subtilisés ... Ainsi, il nous est arrivé de récupérer notre bagage en Inde ouvert et pillé : il ne nous restait que nos vieux vêtements ! Vous n'aurez alors aucun recours.

N'oubliez pas non plus qu'en raison des nouvelles mesures de sécurité, vous ne pouvez pas emporter avec vous, en cabine, certains objets (la liste des objets interdits dans les bagages cabines de l'avion par mesure de sécurité se trouve, par exemple, sur le site Internet :
www.voyager-en-avion.eu
Et lorsque, au duty free de Pékin, vous achèterez naïvement une jolie bouteille d'alcool de riz de plus de 200 ml avant de repartir en France, vous ne pourrez pas la glisser dans votre bagage de soute, mais sachez que vous n'aurez pas le droit de l'introduire en France (ou tout autre aéroport de l'Union européenne) car elle fait plus de 200 ml. Seul le douanier en profitera lorsqu'il l'aura saisie !

Dans le sens inverse, n'oubliez pas que dans certains pays, les autorités douanières vous demanderont, parfois, une ordonnance correspondant aux médicaments que vous avez emportés avec vous. Faute de quoi, ils vous seront supprimés. Ceci est par exemple valable en Chine. Comme dans toutes les situations, vous pourrez passer tranquillement ou, manque de chance, vous faire ennuyer ... Alors, emporter l'ordonnance si vous avez un traitement médical.

Il faut également prévoir de changer une certaine somme d'euros en monnaie locale avant votre départ si vous vous rendez hors de la zone euro. Vous aurez ainsi un peu d'argent en arrivant et ne serez pas obligé de parcourir immédiatement la ville à la recherche d'une banque où changer vos euros ! Mais comme il est très souvent préférable de changer son argent sur place (les taux sont généralement plus intéressants), ne changez pas une grande quantité d'euros avant de partir. Emporter une carte Visa pour retirer de l'argent sur place ou effectuer des règlements imprévus (par exemple, si vous avez des frais médicaux qu'il vous fait avancer, ou autres).

Renseignez-vous auprès de votre banque pour connaître les capacités de retrait de votre carte à l'étranger. Pour certaines destinations et certaines banques, il faut prévenir à l'avance votre établissement bancaire pour que votre carte ne soit pas bloquée par une banque trop précautionneuse en raison de la destination. Dans certains pays, les chèques de voyage ou les cartes visa ne sont utilisables que dans les grandes villes. Si vous quittez les centres urbains, il vaut mieux avoir de la monnaie locale en petites coupures. D'ailleurs, quand vous quittez des lieux où vous pouvez utiliser cartes bancaires et chèques de voyage, pensez à prendre assez d'argent pour ne pas devoir à la dernière minute, « en urgence », effectuer quelques jours de transports pour retourner dans une ville où vous pourrez de nouveau remplir votre porte-monnaie.

Autre point : n'oubliez pas que dans certains pays, les prix sont indiqués hors taxes (chambres d'hôtel, restaurant, ...). Ceci peut vous réserver de mauvaises surprises si vous aviez calculé votre budget d'hôtel, par exemple, en fonction du prix indiqué sur le site Internet de l'hôtel, sur une brochure, ... Votre budget sera largement dépassé, ce qui peut être une surprise désagréable si votre budget est serré ... ( Ceci est par exemple valable pour les Etats-Unis, pour les hôtels d'un certain niveau en Chine, ...) Alors, lorsque vous vous renseignez sur le coût d'une nuit ou plus d'hébergement dans l'un de ces hôtels, précisez que vous voulez connaître le prix « taxes comprises ».

Assurez vous assez tôt d'être en possession d'un passeport valide. Dans certaines villes de province, il vous faudra parfois plus d'un mois pour obtenir un passeport. En outre, sachez que certains pays, et même la plupart, exigent une validité d'au moins six mois après la date du retour.
Visas "tourisme" à demander suffisamment tôt aux services consulaires du pays de destination. Si vraiment vous vous y êtes pris à la dernière minute, il existe toujours la possibilité, moyennant un supplément, d'obtenir votre visa en urgence directement auprès du consulat ou en passant par les services de société spécialisées, généralement capable de délais très rapides, avec un surcoût. Pour l'Inde, sachez que vous êtes obligé de passer par une société privée, la société VF Services (UK) Limited, pour obtenir un visa touristique. Le consulat ne vous le délivrera pas directement. Pour plus d'information, rendez-vous sur le site Internet :
www.vfs-in-fr.com

Faites une photocopie de vos papiers d'identité, surtout de votre numéro de passeport et du numéro de visa. Cela facilitera vos démarches si vous perdez votre passeport. Faites également une copie de vos billets d'avion et séparez-les des documents originaux (utile en cas de perte ou de vol). Vous pouvez aussi les scanner et les mettre dans votre boîte mail ou autres.

Enfin, n'oubliez pas d'emporter les originaux de vos factures si vous emportez du matériel comme des appareils photos, un ordinateur, votre téléphone portable dernier cri, ..., Il est fort possible, selon votre provenance, que les douanes françaises vous demandent la preuve que vous n'avez pas acheté ce matériel à l'étranger ... Vous auriez alors à payer les frais de douanes. Si vous avez, pour une raison ou une autre, besoin d'emporter régulièrement votre ordinateur, et autres matériels, vous pouvez aussi vous présenter aux douanes quelques jours avant votre départ à l'aéroport le plus proche de chez vous, ou autres centres de douanes, avec les originaux de vos factures, le matériel en question, et les douanes françaises vous établiront une « Carte de libre circulation » qui restera valable tant que vous gardez le même matériel Vous pouvez en outre la réactualiser quand besoin est. Avec cette carte, vous n'aurez plus à promener vos factures au risque de les égarer. Et si vous égarez la carte, au moins y en aura-t-il une trace auprès des douanes ! Pour plus d'informations, consulter le site Internet officiel :
www.douane.gouv.fr

Si vous partez « sac au dos » vous trouverez quelques conseils supplémentaires en consultant notre article :
« Partir léger : oui, mais serein ! ... »

Archives | Notices légales | Nous contacter | Services aux entreprises | Copyright © 2009-2011
Autres sites meetinggroupe : Le golf avec meetinggolf.fr | La culture avec meetingcultural.fr | Le monde de l'emploi avec meetingjob.fr | Les échanges amicaux avec meetinggame.fr