le Carnaval de Nice

La promenade des anglais dans tous ses états !

Du 13 février au 1er mars, Nice vit dans l’effervescence du carnaval, et cette année c’est le « roi des mascarades » qui reçoit pour cette 125e édition.

Il évoque l’art du travestissement, du simple déguisement au changement complet d’apparence.

La côte se colore d'un magnifique ciel bleu, le thermomètre affiche 14° à l’extérieur et les niçois semblent vivre en dehors du temps ; c’est la fête, l’allégresse, et le temps d’un après-midi tous semblent oublier les tracas du quotidien.

La promenade est noyée sous les confettis et les éclats de rires des enfants. Les avions aussi, semblent suspendre leurs atterrissages sur l’aéroport Alpes Côte d’Azur, et restent dans les airs pour survoler le carnaval et régaler les passagers d’un spectacle rare et éblouissant.

Les enfants et leur allégresse sont les princes du carnaval, ce sont eux qui animent les chars sous le regard complice et conquis des parents ; communion totale entre toutes les générations qui participent gaiement au défilé des chars.

Le défilé commence par le char du roi et de la reine et se termine par le char du diable. Entre tous ces chars, le spectaculaire dragon cracheur de fumée est la star de tous les regards.

Tous les chars rivalisent de créativité, tout en restant dans un univers enfantin et mythologique, sauf peut-être le motard moustachu rigolard, il semble s'être échappé d’Easy Rider.













Le corso carnavalesque s’achève après 2 heures de déambulations agitées, et la foule se disperse souriante, après un bon moment presque insignifiant, mais tellement précieux.

Terminez votre balade dans le vieux Nice, en quête de quelques-unes des boutiques qui font le charme et l’unicité des lieux, comme la Cure Gourmande, magasin de friandises sucrées avec ses spécialités de navettes à la fleur d’oranger, les olives de Nice, les fourrés d’oranges ou encore les croquants aux amandes.

Malgré la température pas encore tout à fait estivale, vous pouvez vous risquer à déguster une des célèbres glaces de la « gelateria Fenocchio ».

Peu à peu la douceur et le calme reprennent leur droit sur la French Riviera, pour peu de temps car le balai des équipes d’organisations et de la cité commencent à remettre en ordre une ville, ou plutôt une gigantesque chambre d’enfants comme après une bataille de polochons.

Immobilier Nice : Les passants recommencent à scruter les annonces de locations d’appartements des agences immobilières, soit par simple curiosité, soit en prévision d’un prochain séjour à Nice.
Le carnaval est passé et la vie quotidienne reprend ses droits pour les commerçants du centre-ville niçois!

Archives | Notices légales | Nous contacter | Services aux entreprises | Copyright © 2009-2011
Autres sites meetinggroupe : Le golf avec meetinggolf.fr | La culture avec meetingcultural.fr | Le monde de l'emploi avec meetingjob.fr | Les échanges amicaux avec meetinggame.fr