Destination Bolivie, le Tibet des Amériques.
La Paz

Après 24 heures de voyage et de nombreuses escales (toujours en quête des prix les plus intéressants !), nous foulons pour la première fois, le sol de la Bolivie, Aéroport de La Paz sur l’Altiplano à 4050 m d’altitude. Démarche ébrieuse sur le tarmac ; c’est l’altitude… Nous passons la 1ère nuit à La Paz, et tentons d’appréhender le froid et cette altitude auxquels nous sommes peu habitués…

Trucs et astuces :
- Hostal Maya : Calle Sagarnaga 339, bon rapport qualité prix , agua calientes+ et internet, 140 bols la nuit pour 2.
- Calle sagarnaga : rue de toutes les petites agences de voyage, notamment « Inca Land Tours » très bien pour la pampa !, et les départs des trips VTT.
- Musée de la Coca : modeste mais interressant.
- Restaurant Sol y Luna, calle Murillo : très bon et excellente ambiance.
- Cafe de la Luna : calle sagrnaga.

Lac Titicaca

Premier réveil, et départ illico pour le lac Titicaca, trois heures de minibus très folklo ; les passagers ne cessaient de monter, de monter et monter, à chaque village, ces minibus ont une capacité d’accueil non soupçonnée !
À elle seule, la route est un voyage, avec une multitude de paysages et de villages traversés.

Arrivés à Copacabana sur les rives du lac Titicaca, que l’on apercevait depuis plusieurs kilomètres, nous découvrons une toute petite ville où plane un mélange paradoxal de village authentique et de tentative de développement touristique un peu bétonné, étrange… !

Ce fut le point de départ d’une fabuleuse promenade sur l’Isla del Sol, où plus exactement une randonnée de quatre heures sous un soleil de plomb, contrastant avec le froid de cette altitude à plus de 4000 m. Ce fameux lac, star des podiums au titre de merveille du monde et des guides de voyage, est véritablement magnifique et saisissant tant il est immense et majestueux.

Trucs et astuces :
- Résidence Sucre : propre et pas cher, joli patio intérieur, agua calientes+ : 70 bols pour 2.

L’Amazonie

Retour à La Paz, pour nous envoler aussitôt via un petit Cesna de l’armée (une de ces surprises de voyage où on laisse place à l’imprévu !) pour Rurrenabaque, authentique petite ville de l’Amazonie bolivienne.
Un vrai bonheur de redécouvrir la chaleur et la douceur de vivre de cette ville aux airs de certains coins d’Asie du Sud-est.

De là, nous sommes partis pour nous enfoncer dans la Pampa, trajet en Jeep puis en barque pour finir dans un Lodge sur les bords du Rio Yacuma, pour quelques jours au milieu des alligators, caïmans, capybaras, pyrahnas, anacondas… notre guide connaissait les lieux comme sa poche et a su nous faire découvrir ces surprenantes faune et flore, au travers de nos différentes randonnées, mais aussi de balades nocturnes sur le rio pour admirer les alligators de nuit, ou bien encore de baignades avec les dauphins roses.

Rentré à Rurrenabaque, nous avons savouré une soirée sereine et confortable ; dîner de poisson à la plancha, quelques verres dans un bar branché (si si, c’est possible !) et bien sur à refaire le monde dans un hamac sur les toits de l’hôtel…

Trucs et astuces :
- Inca Land Tours pour le trip dans la pampa : 90 dollars pour trois jours, tout compris.
- Préférer l’avion pour aller à Rurrenabaque , en bus c’est 20 heures de trajet ! ligne régulière à 30 dollars, 2 h de vol.
- Dîner à Rurrenabaque : la Perla de Rurre/ bar : Jungle Bar Moskkito.

Environs de La Paz

Soucieux de ne pas perdre le rythme, nous repartons dès le lendemain pour La Paz, tout passe par La Paz, ville que nous finissons par bien connaître, d’autant que les grèves de mineurs nous y bloqueront encore 2 jours… Bien que n’appréciant pas toujours les capitales, celle-ci est vraiment agréable, et nous finissons par y avoir nos petits repères : le bar de la Luna !
Trépignant à force de déambuler dans La Paz, nous agrémentons notre séjour par quelques périples aux alentours de la ville; La Vallée de la Luna, très agréable pour une demi-journée, le site archéologique de Tiahuanaco ; l’arnaque ! très très cher pour les touristes et l’on en apprend davantage dans le Lonely…

Et puis, finalement, à force de trépigner, nous avons craqué pour un peu (beaucoup) d’adrénaline et nous l’avons fait !... : La descente de la mort à VTT ! Cette incroyable route allant du col de La Cumbre (4850m) à Coroico (1750m), à fond les manettes, ho la la !… nous l’avons faite avant que ne soit fermé l’accès aux camions. C’était d’une part un environnement et des paysages somptueux, et d’autre part une journée sportive très motivante. Par contre, la remontée en minibus était beaucoup plus angoissante , et de-ci de-là, les carcasses de bus dans le ravin nous rappellent que l’on doit être un peu fou pour faire cela!



Trucs et astuces :
- Valle de la Luna : accessible en taxi depuis le centre de La Paz, tarifs négociables.
- Tiahuanaco : 80 Bols la visite et trop attrape- touriste…
- Descente de la mort : Agence El Solario, calle Murillo, à côté de Sagrnaga, très bien++




Salar de Uyuni et le Sud Lipez

Les grévistes font une trêve à La Paz, nous sautons sur l’occasion pour nous échapper ; bus de nuit direct pour Uyuni et les merveilleux déserts du Sud Bolivien !
Encore une nuit frigorifiée malgré toutes les bonnes polaires du monde, quand il y a une couche de glace sur les vitres du bus… c’est rude !

Finalement, arrivés à Uyuni, nous nous réconfortons avec un copieux petit-déjeuner local, et embarquons dans un de ces 4X4 avec guide et cuisinière qui vous emmène pour 3 jours d’excursions au travers des paysages absolument somptueux du Sud Bolivien.


Et là, no comment… just let’s see pictures ! Cela reste le plus bel endroit que je n’ai jamais vu, même si je n’ai pas encore parcouru tous les coins du monde, je reste persuadée que c’est indétrônable ! Je m’en souviendrais aussi parce que je n’ai jamais eu aussi froid de ma vie, les nuits en refuge à plus de 6000 m, par moins 20°… on y apprécie d’autant plus les sources naturelles d’eau chaude !



Trucs et astuces :
- Agences pour circuits organisés à Uyuni : ils proposent tous les mêmes prestations en gros, et de toute façon, tous les groupes finissent dans les mêmes refuges le soir, réservations à Uyuni ou à La Paz.
- Dormir à Uyuni : Hôtel Marith, petit budget, agua calientes+, très bien, 70 bols/2.


Sucre

Nous repartons alors vers Sucre, capitale économique du pays, à l’architecture coloniale, et au climat doux… quelques jours bien reposant après ces rudes périples.

Une pension sympathique (Residencial Bolivia), un dîner français avec un bon vin, et tellement de souvenirs et d’images plein la tête ! Il est alors temps de retourner une dernière fois à La Paz, prendre l’avion et remettre les pieds sur terre…

Archives | Notices légales | Nous contacter | Services aux entreprises | Copyright © 2009-2011
Autres sites meetinggroupe : Le golf avec meetinggolf.fr | La culture avec meetingcultural.fr | Le monde de l'emploi avec meetingjob.fr | Les échanges amicaux avec meetinggame.fr